susciter

susciter

susciter [ sysite ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1279; « ressusciter » Xe; lat. suscitare, de subs, sub « sous » et citare, de ciere « mouvoir »
1Littér. Faire naître (qqn, qqch.) pour aider ou pour contrecarrer. Dieu a suscité à son peuple tantôt des prophètes, tantôt des ennemis. Susciter des querelles, des troubles. fomenter. « Avant même qu'il [Hercule] fût né, elle [Junon] lui suscita un rival futur » (Henriot).
2Cour. Faire naître (un sentiment, une idée). éveiller , évoquer. Susciter l'admiration. soulever. « L'affaire suscitait [...] un intérêt profond » (Aymé).
Produire, faire apparaître en tant que cause ou occasion déterminante. 1. causer, créer, occasionner, provoquer. « les chefs-d'œuvre ne sont pleinement eux-mêmes que lorsqu'ils suscitent la naissance d'autres chefs-d'œuvre » (Tournier).
⊗ CONTR. Détruire.

susciter verbe transitif (latin suscitare) Faire naître, déclencher, être la cause directe de quelque chose : Une mesure qui suscite un tollé général. Susciter des ennuis. Faire naître des comportements hostiles, agressifs à l'égard de quelqu'un : Sa réussite lui a suscité bien des envieux.susciter (synonymes) verbe transitif (latin suscitare) Faire naître, déclencher, être la cause directe de quelque chose
Synonymes :
- créer
- déchaîner
- déclencher
- déterminer
Faire naître des comportements hostiles, agressifs à l'égard de quelqu'un
Synonymes :
- entraîner

susciter
v. tr.
d1./d Litt. Faire naître (qqn ou qqch de favorable ou de défavorable); déterminer l'existence de. Susciter des ennemis.
d2./d Faire se produire (qqch de fâcheux). Susciter un scandale.
d3./d Faire naître dans le coeur, dans l'esprit. Susciter l'enthousiasme.

⇒SUSCITER, verbe trans.
A. — 1. [Dans un cont. biblique] Susciter qqn, qqc. (à qqn)
a) Vx, littér. [Le suj. désigne Dieu] Ressusciter. On pensait que Dieu allait susciter de leurs tombeaux quelques-uns des anciens prophètes pour servir de guides à Israël vers sa destinée finale (RENAN, Vie Jésus, 1863, p. 106).
b) Faire naître quelqu'un ou quelque chose pour réaliser un dessein, une mission. Dieu a suscité des prophètes. Il suscita les libérateurs de son peuple (Ac.). Le jardin traditionnel de Mataryeh appartient à des Coptes (...); un ruisseau abondant y coule qui est celui que suscita Jésus (DU CAMP, Nil, 1854, p. 52). Ce ah! que fit Adam quand, le Père l'ayant suscité de la terre, il se trouva assis au bord de l'univers comme au bord d'un gouffre de clarté (GUÉHENNO, Journal « Révol. », 1938, p. 111).
Susciter lignée à son frère. Perpétuer le nom d'un frère mort sans postérité, en épousant sa veuve pour en avoir des enfants. (Dict. XIXe et XXe s.).
2. P. ext. Être à l'origine de l'existence de. Le souffle auguste avait passé que, plusieurs siècles auparavant, avait suscité, soulevé Jeanne d'Arc en ces mêmes parages (L. DAUDET, Ciel de feu, 1934, p. 111).
B. — Susciter qqn/qqc. (d'hostile) à/contre. Provoquer l'apparition de quelqu'un, l'intervention de quelque chose d'hostile à, contre quelqu'un ou quelque chose. Susciter un concurrent, une cabale, une querelle à, contre qqn, qqc. Merowig, comme chef futur de la famille, était maintenant le principal objet de son aversion et des persécutions sans nombre qu'elle avait l'art de susciter contre ceux qu'elle haïssait (THIERRY, Récits mérov., t. 2, 1840, p. 66). Louis XI le sentit perdu [le duc de Bourgogne]. Désormais il se garda d'intervenir autrement qu'en lui suscitant des ennemis. Il fit confiance au temps, attendit son heure (BAINVILLE, Hist. Fr., t. 1, 1924, p. 131).
— [P. méton. du compl. prép.] Ces hommes (...) tendaient à la subversion de la République, et n'alarmaient les riches que pour susciter à l'autorité légitime de puissants et implacables ennemis (A. FRANCE, Dieux ont soif, 1912, p. 170).
C. — Qqn, qqc. suscite qqc.
1. Être la cause déterminante d'un événement, d'une situation, d'une entreprise; être à l'origine de l'existence de. Synon. provoquer. Susciter un accident, un conflit, une guerre; susciter l'activité, la création, le développement de; susciter une controverse, une critique, l'initiative, l'émulation. Depuis la Renaissance, le développement progressif des sciences, qui caractérise notre civilisation, a suscité de nombreux écrits sur le sujet (Tiers Monde, 1956, p. 95). Fixer l'ordre de grandeur de la distance du soleil à une étoile est un problème dont l'importance philosophique autant que scientifique a suscité d'actives recherches pendant plus d'un siècle (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 137).
2. Faire naître un sentiment. Susciter l'admiration, l'angoisse, la colère, la crainte, la curiosité, l'émotion, l'enthousiasme, l'intérêt, la peur. Il se demanda pourquoi l'aveu de la timidité sexuelle, qui provoque au désir les femmes dissolues, suscite le mépris des honnêtes femmes (COLETTE, Képi, 1943, p. 181).
REM. Susciteur, -euse, adj. [Corresp. à supra C] Qui suscite. Synon. suscitateur. Tous ces textes moraux, susciteurs d'émotions (...), obscurs, multiples, contradictoires (MALÈGUE, Augustin, t. 2, 1933, p. 266). Chez le blanc, dont le milieu géographique est bienveillant, tempéré, salubre, susciteur d'effort et d'espérance, se font jour des tendances continues à l'idéalisation des formes (Arts et litt., 1935, p. 64-18).
Prononc. et Orth.:[sysite], (il) suscite [-sit]. Att. ds Ac. dep. 1694. Etymol. et Hist. 1. Fin Xe s. « rappeler à la vie, ressusciter » (Passion, éd. D'Arco Silvio Avalle, 30: Jesus lo Lazer suscitat); 2. a) 1269-78 « faire naître, appeler à la vie » (JEAN DE MEUN, Rose, éd. F. Lecoy, 17604: noz lignages souciter); b) 1529 « (en parlant de Dieu) faire paraître à une époque précise un personnage inspiré, un prophète » (Bible en françoys [trad. Guiart des Moulins], Paris, Jehan Petit, Zach., XI, t. 2, fol. CXXIII a: je susciteray pasteur en terre); 3. fin XIIIe s. [ms.] « faire naître (un événement fâcheux, des embarras) » (LAURENT, Somme, ms. Chartres 371, fol. 18 v° ds GDF. Compl.); 1355 susciter guerre (BERSUIRE, Tit. Liv. [Bibl. nat. fr. 20312 ter]) fol. 14 ds LITTRÉ); 1474, 19 juil. susciter procez et discors (Ordonnances des rois de France 3e race, t. 19, éd. M. Pastoralet, p. 34). Empr. au lat. suscitare « lever, soulever (sens phys.); faire lever, mettre sur pied; éveiller, exciter, allumer [bellum civile] » dans la lang. class.; dans la lang. chrét. « ressusciter (St Ambroise); faire venir, faire paraître [prophetam, Deut. XVIII, 15]; engendrer, produire [ibid. XXV, 5] », BLAISE Lat. chrét. Fréq. abs. littér.:1 427. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 825, b) 800; XXe s.: a) 1 893, b) 3 793.

susciter [sysite] v. tr.
ÉTYM. V. 1265, « ressusciter »; du lat. suscitare, de subs, sub « sous », et citare, fréquentatif de ciere « mouvoir ».
1 Littér. (D'abord à propos des interventions divines). || Susciter qqch., qqn à qqn. || Susciter qqch. contre qqn. Faire naître (qqn, qqch.) soit pour aider, soit pour contrecarrer. || Dieu a suscité à son peuple tantôt des prophètes, tantôt des ennemis. || « Susciter lignée », « susciter des enfants à son frère », en épousant sa veuve (→ Lévirat, cit. 1, Bible).Au p. p. || Les préventions (cit. 3) suscitées contre moi.(Sans compl. second). || Susciter la résistance (cit. 17) sur le territoire. || Susciter des cabales, des querelles, des troubles. Fomenter (→ Rapport, cit. 3). || Susciter des obstacles. || Susciter des malheurs (→ Ennui, cit. 7).
1 N'ont-ils pas dit, Amos et Jérémie,
Qu'il n'advient rien en notre humanité
Que le Seigneur par puissance infinie
Ne l'ait permis, et même suscité ?
Clément Marot, Opuscules, VIII.
2 Sa naissance (d'Hercule) avait inspiré à Junon une furieuse jalousie et, avant même qu'il fût né, elle lui suscita un rival futur dans la personne d'un certain Eurysthée, encore à naître lui aussi.
Émile Henriot, Mythologie légère, p. 106.
2 (Fin XIIIe). Cour. (Sans compl. second). Faire naître (un sentiment, une idée…). Éveiller. || Susciter l'adoration (→ Accroître, cit. 7), l'horreur (cit. 17). || Susciter l'admiration. Faire, soulever. || Ils ont suscité autour d'eux les plus grands dévouements (→ Paradoxalement, cit.).L'affaire suscitait un intérêt (cit. 27) profond. || Ce qui suscite une image, une idée (→ Association, cit. 16; olympien, cit. 1). || Institution, œuvre qui suscite des controverses, des commentaires (→ Divorce, cit. 3; réfracter, cit. 2).
3 Les plus timides invites des domestiques et des travailleurs pour une augmentation de salaire suscitaient d'abord en toi une stupeur, puis une indignation dont la véhémence faisait ta force (…)
F. Mauriac, le Nœud de vipères, VII.
Produire, faire apparaître en tant que cause ou occasion déterminante. Causer, créer, occasionner, provoquer (→ Appel, cit. 15; équivoque, cit. 21; foisonner, cit. 6; gastronomique, cit. 3). || Susciter la guerre, les passions. Allumer (3.). || Susciter l'envie de… Donner, exciter.
4 Monsieur et madame Lanlaire… Monsieur et madame va-t'faire Lanlaire !… Vous voyez d'ici toutes les bonnes plaisanteries qu'un tel nom comporte et qu'il doit forcément susciter.
O. Mirbeau, le Journal d'une femme de chambre, p. 39.
Évoquer (4.). → 1. Palette, cit. 3.
CONTR. Détruire.
DÉR. V. Suscitation.
COMP. Ressusciter.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Нужен реферат?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • susciter — Susciter, et mettre en avant quelque chose, Suscitare rem aliquam. Susciter à quelqu un un accusateur, Ponere vel apponere accusatorem alicui. Susciter à aucun une accusation capitale, Periculum creare alicui. Susciter proces, Lites et… …   Thresor de la langue françoyse

  • susciter — SUSCITER. v. act. Faire naistre, faire paroistre. Il se dit particulierement des hommes extraordinaires que Dieu inspire, conduit, pousse à executer ses volontez. Dieu a suscité des Prophetes de temps en temps. il suscita les liberateurs de son… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • susciter — (su ssi té) v. a. 1°   Faire naître, faire paraître dans un certain temps, en parlant des hommes extraordinaires que Dieu pousse. •   Il est temps que Dieu suscite des disciples au docteur de la grâce, PASC. Prov. II. •   L impiété s augmente, et …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SUSCITER — v. a. Faire naître, faire paraître dans un certain temps. Il se dit particulièrement en parlant Des hommes extraordinaires que Dieu inspire, qu il conduit et pousse à exécuter ses volontés. Dieu a suscité des prophètes. Il suscita les libérateurs …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • SUSCITER — v. tr. Faire naître, faire paraître dans un certain temps. Il se dit particulièrement en parlant des Hommes extraordinaires que Dieu inspire, qu’il conduit et pousse à exécuter ses volontés. Dieu a suscité des prophètes. Il suscita les… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • éveiller — [ eveje ] v. tr. <conjug. : 1> • esveiller 1100; lat. pop. °exvigilare « veiller sur; s éveiller » → veille I ♦ V. tr. 1 ♦ Littér. Tirer du sommeil. ⇒ réveiller. Ne faites pas de bruit, vous allez l éveiller. « un enfant qu on a éveillé en… …   Encyclopédie Universelle

  • créer — [ kree ] v. tr. <conjug. : 1> • mil. XIIe; crier 1120; lat. creare 1 ♦ Relig. Donner l être, l existence, la vie à; tirer du néant. ⇒ 1. faire, former. Dieu créa le ciel et la terre. 2 ♦ Faire, réaliser (qqch. qui n existait pas encore). ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • ANTIGÈNES — Dans son acception la plus générale, le terme antigène désigne toute espèce moléculaire d’origine biologique ou synthétique (tabl. 1) qui, au contact de cellules appropriées du système immunitaire d’un organisme animal donné, appelé hôte ou… …   Encyclopédie Universelle

  • troubler — [ truble ] v. tr. <conjug. : 1> • 1080; lat. pop. °turbulare (class. turbare), de °turbulus → 1. trouble A ♦ 1 ♦ Modifier en altérant la clarté, la transparence. « Troubler l eau d un ruisseau en la faisant bouillonner à l aide d une grosse …   Encyclopédie Universelle

  • attirer — [ atire ] v. tr. <conjug. : 1> • 1534; a remplacé l a. fr. attraire; de 1. a et tirer 1 ♦ Tirer, faire venir à soi par une action matérielle, ou en exerçant une force. L aimant attire le fer. Machine qui attire les fluides en faisant le… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”